Liban/Syrie : l'ONU condamne la violence aveugle

Écouter /

Le Coordonnateur spécial des Nations Unies pour le Liban, Derek Plumbly condamne le double attentat commis mercredi dans le quartier de Bir Hassan, dans la banlieue sud de Beyrouth. Les deux attaques ont fait quatre morts et une centaine de blessés.

Derek Plumbly appelle les Libanais à rester unis face à ces actions terroristes épouvantables et à construire sur la mesure positive qu'a constituée il y a quelques jours la formation d’un nouveau gouvernement.

Une violence que l'on retrouve en Syrie voisine, avec la mort mardi de 18 personnes dont cinq enfants à la suite d'un bombardement à Mouzeirib près d'une école gérée par l'Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine au Proche-Orient (UNRWA). On déplore également 20 blessés. Là aussi les réactions sont vives.

Le Commissaire général de l’UNRWA Filippo Grandi se dit choqué et scandalisé. Il exprime son dégoût pour ce mépris total de la vie des civils et du droit international. Il ajoute que toutes les parties au conflit ont l’obligation de protéger les civils et les infrastructures de l’UNRWA.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
19/10/2017
Loading the player ...