Assemblée générale : discussion autour de la situation humanitaire en Syrie

Écouter /

Une réunion informelle sur la situation humanitaire en Syrie, organisée par l'Assemblée générale, s'est déroulée ce 25 février au Siège des Nations Unies, à New York. Les délégués ont suivi les exposés des chefs de quelques agences humanitaires des Nations Unies, à savoir  Navi Pillay, la Haut Commissaire de l'ONU aux droits de l'homme, Antonio Guterres, Haut Commissaire de l'ONU pour les réfugiés, Margaret Chan, la Directrice générale de l'OMS ainsi que Kyung-wha Kang, Sous-Secrétaire générale aux affaires humanitaires.

Cet événement a eu lieu en présence, entre autres, de Ban Ki-moon, le Secrétaire général des Nations Unies, qui a déploré la souffrance de la population en Syrie. Ban Ki-moon a indiqué que l'ampleur et la gravité de la souffrance humanitaire en Syrie s'accroit de plus en plus chaque jour.

« Nous nous réunissons trois jours seulement après que le Conseil de sécurité ait adopté à l’unanimité une résolution qui, nous l’espérons, fera la différence sur le terrain. Nous devons avoir accès à des centaines de milliers de personnes dans le nord -est qui n'ont reçu pratiquement aucune aide pendant trois ans » a déclaré Ban Ki-moon.

Le Secrétaire général a ajouté qu'il faut contenir la propagation de la polio en continuant la campagne de vaccination et que les Centres médicaux ne devraient plus être utilisés pour héberger des combattants ou stocker des armes.

Ban Ki-moon a exigé la fin de l’utilisation aveugle des barils d'explosifs et autres bombardements aériens des centres urbains et que les civils qui veulent se déplacer librement hors des zones de conflit devraient être en mesure de le faire, a-t-il souligné.

Le Secrétaire général a insisté sur l'accès des humanitaires aux personnes sinistrées. Il a lancé un appel au gouvernement  et à toutes parties au conflit en Syrie d'autoriser le personnel humanitaire de travailler dans ce pays.

Il a aussi lancé un appel aux belligérants pour qu'ils respectent leurs obligations en vertu du droit international humanitaire et des droits de l'homme.

(Mise en perspective : Jean-Pierre Amisi Ramazani)

 

 

Le dernier journal
Le dernier journal
23/10/2014
Loading the player ...