Assemblée générale : début du débat thématique sur l'eau, l'assainissement et l'énergie durable pour l'agenda de développement post-2015

Écouter /

Le Président de la 68ème session de l'Assemblée générale des Nations Unies, John Ashe, a ouvert mardi matin, à New York, en présence du Secrétaire général, Ban Ki-moon, le débat thématique de l'Assemblée sur l'eau, l'assainissement et l'énergie durable pour l'agenda de développement post-2015.

Ce débat est le premier de la série de débats thématiques et des événements de haut niveau pour les États Membres et les autres parties prenantes afin de préparer d'ici juin le terrain pour le programme de développement post-2015. Ces discussions sont conçues pour identifier certains des plus grands défis de développement que doit relever la communauté internationale.

Le débat d’aujourd’hui est un lever de rideau pour les discussions de l'Assemblée sur la mise en scène pour le programme de développement post 2015, a fait valoir John Ashe. Le Groupe de travail sur les objectifs de développement durable et le Comité intergouvernemental d’experts sur le financement du développement durable, tous deux établis sur décision de l’Assemblée générale, commencent à tourner leur attention individuelle vers des processus qui se traduiront dans les objectifs de développement durable, ainsi que vers les voies stratégiques pour financement du développement durable, respectivement, a-t-il ajouté. De plus, en vue de donner plus de soutien au processus, les membres de l’Assemblée vont, bientôt, commencer leurs consultations intergouvernementales sur les modalités d’organisation du sommet septembre 2015 et la troisième Conférence internationale sur le financement du développement.

Au cours de son intervention, John Ashe a souligné que ” les crises de l’eau, de l’assainissement et de l’énergie durable sont les défis de développement les plus importants de notre monde. Nous ne pouvons plus être résignés ou rester silencieux alors que le manque d’accès à l’eau, à l’assainissement et aux services énergétiques durables a des conséquences tragiques et quotidiennes sur la vie de millions de personnes pauvres en particulier les femmes et les jeunes filles”, a déclaré le Président de l'Assemblée générale. Avant d'ajouter que “relever le défi interdépendant de l’eau, de l'assainissement et l’énergie durable n’est pas seulement un sujet de grave préoccupation, c’est une question d’impératif moral pour l’ensemble de la communauté internationale parce que nous devons veiller à ce que l’accès à une eau propre et sûre, à des services d’assainissement et à services énergétiques durables sont fournis sans plus tarder”.

Alors que les processus de dialogue et les négociations se poursuivent, John Ashe a encouragé tous les États Membres à rester engagés et prêts à collaborer avec les différentes parties prenantes qui peuvent contribuer à faire du développement et éradication de la pauvreté durable une réalité pour tous les membres de la famille mondiale.

(Extrait sonore : John Ashe, Président de l'Assemblée générale des Nations Unies)

Le dernier journal
Le dernier journal
20/08/2014
Loading the player ...