Affaire Duvalier : Navi Pillay demande justice pour les abus commis dans le passé en Haïti

Écouter /

A l'occasion de la reprise, cette semaine, des audiences de la Cour d'appel de Port-au-Prince concernant des violations graves des droits de l'homme commises sous la présidence de Jean-Claude Duvalier, la Haut-Commissaire aux droits de l'homme, Navi Pillay, a rappelé jeudi aux autorités haïtiennes que l'État a pour obligation de garantir qu'il n'y ait pas d'impunité pour les violations graves des droits de l'homme commises dans le passé.

Navi Pillay a rappelé qu'en vertu du droit international, il n'y a pas de prescription pour les violations graves des droits de l'homme pouvant être assimilées à des crimes internationaux, comme la torture, les exécutions extrajudiciaires, les disparitions forcées et les viols.

«De telles violations systématiques des droits ne peuvent être ignorées », a-t-elle déclaré. « Tous les Haïtiens qui ont souffert de tels abus ont le droit d'obtenir justice. J'encourage les autorités judiciaires à assumer leurs responsabilités et à garantir aux victimes la justice qui leur est due depuis longtemps. »

(Interview: Cecile Pouilly, porte-parole du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme; propos recueillis par Alpha Diallo)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
16/10/2017
Loading the player ...