Soudan du Sud : protéger les civils et faciliter l’aide humanitaire

Écouter /

La protection des civils, les droits de l'homme et la facilitation de l'accès des humanitaires aux populations dans le besoin sont les trois priorités sur lesquelles la Mission des Nations Unies au Soudan du Sud (MINUSS) se concentre actuellement, a déclaré à la presse jeudi le Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix, Hervé Ladsous, à l'issue d'une réunion à huis clos du Conseil de sécurité à New York.

Selon lui, la situation au Soudan du Sud sur le plan des violations des droits de l'homme demeure critique avec plus de 250.000 déplacés, des milliers de réfugiés et un nombre de morts qui dépasserait largement le bilan officiel de 1.000 personnes.

Le Secrétaire général adjoint a précisé que des « progrès substantiels » ont été effectués concernant le déploiement du renfort de 5.500 casques bleus autorisé par le Conseil de sécurité le 24 décembre dernier. Quelques unités de police sont déjà arrivées et le déploiement devraient être finalisé d'ici 4 à 8 semaines, a expliqué Hervé Ladsous, ajoutant qu'à mesure que les casques bleus seront déployés les unités déjà sur place pourront être mobilisées pour effectuer des patrouilles plus “proactives” aux alentours et au-delà des bases de l'ONU.

Hilde Johnson, la Représentante spéciale du Secrétaire général pour le Soudan du Sud, et Haïle Menkerios, l'Envoyé spécial des Nations Unies pour le Soudan et le Soudan du Sud, ont également participé à la réunion par téléconférence. Ce dernier a indiqué que les pourparlers sous les auspices de l'Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD) entre les parties de la crise du Soudan du Sud pour arriver à la cessation des hostilités et libérer les prisonniers politiques à Juba se poursuivent.

(Extrait sonore : Hervé Ladsous, Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix; mise en perspective : Cristina Silveiro)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/10/2017
Loading the player ...