Soudan du Sud : l'OIM lance un appel de fonds pour assister les personnes affectées par la crise

Écouter /

Photo : IOM

L'Organisation internationale pour les migrations (OIM) qui apporte son assistance aux personnes déplacées par le conflit au Soudan du Sud, a lancé un appel à la communauté internationale pour un soutien supplémentaire. Le Directeur général de l’OIM, William Lacy Swing, est arrivé à Juba, dimanche, pour exprimer son soutien à population touchée par la crise et a rencontré le personnel de l’OIM et les partenaires humanitaires.

Le 6 Janvier, l'OIM a lancé un appel de fonds à la communauté internationale pour un montant de 23,2 millions de dollars pour appuyer la réponse humanitaire de l’organisation à la crise du Soudan du Sud. L’appel souligne l’aide humanitaire d'urgence que l’OIM propose d’offrir au Soudan du Sud entre janvier et mars 2014.

Le conflit a éclaté au Soudan du Sud, le 15 décembre, et la crise a depuis forcé près de 200 000 personnes à fuir leurs maisons. On estime que 62 000 personnes ont cherché refuge et protection dans les bases de maintien de la paix des Nations Unies et quelques 22 600 personnes ont traversé la frontière vers les pays voisins. Des abris, des articles non alimentaires, de la nourriture, les soins de santé, et de l'eau, l’assainissement et l’hygiène sont des nécessités de toute urgence dans les zones où les populations déplacées se sont rassemblées.

L’OIM conduit l’enregistrement des personnes déplacées sur les bases de l’ONU à Juba et la distribution de fournitures de secours en coordination avec les partenaires humanitaires.

« Les besoins créés par cette crise sont énormes. Je suis profondément attristé par la violence qui a touché tant de Soudanais du Sud, qui essaient simplement de survivre », a déclaré le Directeur général Swing.

« Pendant mon séjour à Juba, j’ai également vu les énormes efforts déployés par la communauté humanitaire pour aider les personnes qui ont été déplacées. Ce travail est essentiel, et nous demandons à nos partenaires de la communauté internationale de fournir un soutien financier supplémentaire afin que nous puissions continuer à répondre aux besoins de base des populations les plus vulnérables du Soudan du Sud ».

Entre le 23 décembre 2013 et le 2 janvier 2014, environ 17 400 personnes (6500 ménages) ont été enregistrés et ont reçu un abri et assistance à la base Tomping des Nations Unies à Juba. Les inscriptions à la base Tomping ont fermé le 2 janvier. Cependant, de nouvelles personnes continuent d'arriver, y compris de nombreux ressortissants étrangers qui ont été évacués par la mission de maintien de la paix des Nations Unies dans les zones où de violents combats ont eu lieu. Le site a dépassé sa capacité et il n’est pas en mesure d'accepter des arrivées supplémentaires.

Dans les trois bases de l’ONU à Juba, l’enregistrement a débuté le 1er janvier et se poursuit. Un total de 6634 personnes (2915 ménages) ont été enregistrés et assisté à partir du 5 janvier.

(Extrait sonore : Christiane Berthiaume, porte-parole de l'OIM à Genève)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...