Soudan du Sud : le cap des 100 000 réfugiés atteint à la fin du mois, selon le HCR

Écouter /

Des déplacés à leur arrivée à Awerial : le PAM entend étendre son assistance mais condamne le pillage des fournitures humanitaires (Photo: OCHA).

Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) indique qu'un grand nombre d'habitants du Soudan du Sud continuent de fuir vers les pays voisins, notamment en Ouganda, en Éthiopie et au Kenya.

Depuis le début du conflit à la mi-décembre, plus de 86 000 Sud-Soudanais ont traversé la frontière vers les pays voisins. Même si en moyenne, chaque jour, une centaine de personnes arrivent, le HCR estime que le nombre de réfugiés aura dépassé le cap de 100 000 d’ici la fin janvier.

Selon les données du gouvernement, il y a maintenant plus de 46 000 réfugiés sud-soudanais en Ouganda. L’Ethiopie en a reçu à ce jour presque 21 000, et le Kenya un peu moins de 9 000.

De plus, on estime à 10 000 le nombre de personnes qui ont traversé la frontière vers le Kordofan du Sud et le Kordofan de l’Ouest, deux États du Soudan eux-mêmes confrontés à la violence armée. Le gouvernement soudanais affirme que près de 2 000 d’entre eux sont des réfugiés.

La plupart des nouveaux arrivés du Soudan du Sud ont moins de 18 ans qui auront besoin d'une aide importante en matière d'éducation. Aux enfants non accompagnés, le HCR fournit des abris séparés et identifie des gardiens d’accueil au sein de la communauté. Mais une assistance supplémentaire est nécessaire.

En créant de nouveaux camps et en agrandissant ceux qui existent dans les deux pays, le HCR va pouvoir mieux faire face à l'afflux de réfugiés. L'agence onusienne qui rappelle qu'elle a besoin de 58,8 millions de dollars pour répondre à la crise humanitaire au Sud-Soudan.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...