Soins palliatifs : l'OMS appelle à renforcer l’accès universel

Écouter /

Seule une personne sur dix à travers le monde bénéficie des soins palliatifs dont elles ont besoin, indique l’Organisation mondiale de la santé (OMS) dans un rapport publié mardi sur ces soins qui traitent la douleur et symptômes de stress liés à une maladie grave.

D’après les estimations de l’OMS et de l’Alliance mondiale pour les soins palliatifs (AMSP), plus de 20 millions de patients ont besoin de ces soins dans la phase finale de leur vie. Près de 6% de ces patients sont des enfants. Ce chiffre pourrait atteindre au moins 40 millions si on prend en compte ceux qui auraient besoin de ces soins plus tôt dans le traitement de leur maladie.

« Le rapport montre que la grande majorité des besoins de soins de fin de vie dans le monde sont associés à des maladies non-transmissibles telles que le cancer, les maladies cardiaques et pulmonaires », a expliqué le Directeur-général adjoint de l’OMS pour les maladies non-transmissibles et la santé mentale, Oleg Chestnov, dans un communiqué de presse.

« Nous devons redoubler d’efforts pour réduire le fardeau des plus grands tueurs dans le monde aujourd’hui, mais nous devons également réduire la souffrance de ceux qui ont des maladies évolutives », a-t-il ajouté.

Près d’un tiers des patients qui ont besoin de soins palliatifs souffrent de cancers. Les autres ont des maladies évolutives qui affectent le cœur, les poumons, le foie, les reins, et le cerveau ou encore des maladies chroniques telles que le VIH ou des tuberculoses résistantes aux antibiotiques.

« Les soins palliatifs sont plus que le simple traitement des douleurs. Ils incluent un traitement pour les souffrances physiques, psychosociales et émotionnelles des patients qui souffrent de maladies graves à un état avancé et soutiennent les membres des familles qui s’occupent de leurs proches malades », a expliqué l’OMS.

Dans le rapport, l’OMS et l’AMSP appellent les pays à assurer que les soins palliatifs soient considérés comme un élément intégral des systèmes de santé et pris en compte dans le cadre d’un accès universel aux soins de santé.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

Le dernier journal
Le dernier journal
21/10/2014
Loading the player ...