RCA : le HCR reprend l'aide aux personnes déplacées à l’aéroport de Bangui

Écouter /

Les familles déplacées en RCA cherchent refuge à l’aéroport de Bangui craignant de nouvelles attaques. Photo : UNHCR/L. Wiseberg

Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a repris mardi la distribution d’articles de secours à environ 100 000 personnes déplacées qui ont cherché la sécurité à l’aéroport international de Bangui, en République centrafricaine (RCA).

Le HCR a enregistré 935.000 personnes déplacées en République centrafricaine. A Bangui elles sont plus de 510.000. Le Rapporteur spécial pour les droits de l'homme des personnes déplacées, Chaloka Beyani, a exhorté la communauté internationale à apporter le soutient nécessaire à la protection et à l'assistance humanitaire pour les déplacés dans ce pays. Et sur le terrain le HCR redouble d'efforts pour aider les déplacés malgré les énormes défis à relever.

” C’est un soulagement pour le HCR et les personnes déplacées séjournant sur le site de l’aéroport. Nous avons dû suspendre la distribution de l’aide à plusieurs reprises, et nous avons été frustrés que nous ne pourrions pas aider correctement les personnes vivant sur ce site pour des raisons de sécurité “, a déclaré Kouassi Lazare Etien, représentant du HCR en RCA.

La distribution conjointe de la nourriture fournie par le Programme alimentaire mondial (PAM) et des articles de secours du HCR a commencé le 7 Janvier. Il couvrira environ 20.000 familles (100.000 personnes) qui s'étaient réfugiées à l’aéroport. Le HCR distribuera 20 000 couvertures, 20 000 nattes de couchage, 40 000 barres de savon, 20 000 moustiquaires, 20 000 jerrycans et 4.000 bâches en plastique.

Les efforts de distributions antérieures ont été entravés par des préoccupations et des incidents de sécurité sur le site de l’aéroport. Un nouveau mécanisme pour travailler avec les communautés déplacées et les agences humanitaires a été mis au point. Les organismes d’aide consultent la force française ainsi que la MISCA, la force de maintien de la paix de l’Union africaine, pour fixer le lieu et la distribution, et y garantir le caractère civil et humanitaire de l’emplacement.

(Interview : Bernard Ntwari, porte-parole du HCR en mission à Bangui, joint par Jean-Pierre Amisi Ramazani)

Le dernier journal
Le dernier journal
30/09/2014
Loading the player ...