RCA : contrairement à Bangui, la situation est encore calme à Berbérati, constate le BINUCA

Écouter /

Une rue de Bangui

Alors qu'à Bangui, la capitale, et ailleurs en République centrafricaine (RCA) la situation demeure précaire, avec des affrontements et des tueries quasiment tous les jours, un calme relatif règne encore dans la ville de Berbérati, à quelque 500 km de Bangui.

André-Michel Essoungou, correspondant de la Radio des Nations Unies en RCA, a observé au cours d'une Mission du BINUCA, le Bureau intégré des Nations Unies en RCA, qu'en apparence, que la vie suit son cours normal à Berbérati. Dans la troisième ville de Centrafrique, à quelque 500 kilomètres de Bangui, les commerces sont ouverts vendredi 24 février sur la rue principale notamment. La circulation automobile, modeste certes, reste cependant active. Le Préfet de la région et le Maire de la ville le confirment : ici les choses sont calmes. Ils en veulent pour preuve, entre autres, le fait que l'administration publique est, pour l'essentiel, fonctionnelle.

Le calendrier électoral de la transition prévoit des élections législative et présidentielle d’ici février 2015, en plus d’un referendum constitutionnel dans la même période.

Reste l'inquiétude et la peur qui prévalent parmi les populations. Alors qu'ils étaient venus faire un état des lieux en vue des élections que la Centrafrique devra organiser au sortir de la transition, les officiels de l'Autorité nationale des élections et leurs partenaires des Nations Unies ont entendu le cri du cœur des habitants de Berbérati : la sécurité est notre priorité. Il faut déployer ici, des forces internationales pour la préserver, ont répété plusieurs d'entre eux.

André-Michel Essoungou a ajouté que pour l'heure, le calme relatif qui règne dans la ville doit beaucoup aux leaders des communautés religieuses. Les évêques, pasteurs et imans ont mis en place un comité de médiation. Grâce à eux, la crise actuelle à Berbérati reste un écho transporté par la rumeur et les déplacés venus d'ailleurs.

(Correspondance depuis Berbérati, en RCA, d'André-Michel Essoungou pour la Radio des Nations Unies)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...