Philippines: Appel de la FAO pour aider les cultivateurs de noix de coco à surmonter les effets du typhon

Écouter /

Cocotiers

La FAO a indiqué lundi 27 janvier que les cultivateurs de noix de coco aux Philippines ont besoin d’une aide d’urgence pour reconstruire leurs moyens de subsistance près de trois mois après le passage du typhon Haiyan qui a dévasté le pays.

Le typhon a rasé des millions d’arbres et ravagé les « Visayas » orientales, deuxième région productrice de noix de coco du pays. Dans cette seule région, près de 33 millions de cocotiers ont été endommagés ou détruits et plus d’un million de cultivateurs sinistrés. Selon les estimations des autorités, les pertes s’élèveraient à 396 millions de dollars.

Les producteurs sont en train de replanter les cocotiers, mais ce qui rend la situation dramatique est qu’il faut entre six et huit ans pour que les arbres arrivent à maturité et que la production puisse reprendre à plein régime, explique la FAO. L'agence onusienne explique qu'il est très important de mettre en place d’autres sources de revenus pour ces petits agriculteurs jusqu’à ce que les cocotiers soient à nouveau productifs. La diversification des cultures et les cultures intercalaires peuvent représenter la clé d’accès à des revenus et à la restauration de l’autosuffisance, et renforcer la capacité de résilience de ces communautés afin qu’elles puissent faire face à d’éventuels futurs désastres.

La noix de coco est une des principales cultures des Philippines. Avec 26,6% de la production mondiale, le pays est le deuxième producteur de noix de coco au monde. La dévastation a eu des retombées tout au long de la filière, touchant toutes les personnes impliquées depuis les propriétaires aux travailleurs et aux fournisseurs jusqu’à ceux s’occupant de transport et de la logistique.

Le typhon Haiyan a frappé le centre des Philippines le 8 novembre 2013, faisant plus de 6000 morts, affectant 14 millions de personnes et provoquant des dégâts sur 600.000 hectares de terres cultivées.

(Mise en perspective : Jean-Pierre Amisi Ramazani)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
19/10/2017
Loading the player ...