Ouganda : Le HCR fait son possible pour contenir une épidémie de rougeole parmi les réfugiés sud-soudanais

Écouter /

Le HCR vient de démarrer une importante campagne de vaccination dans le nord de l’Ouganda pour contenir une épidémie de rougeole parmi les réfugiés sud-soudanais. Le Ministère ougandais de la Santé a confirmé l’apparition d’une épidémie parmi la population réfugiée sud-soudanaise comptant plus de 59 000 personnes et qui se trouve dans le pays depuis l’éruption des combats au Soudan du Sud à la mi-décembre.

Cinq cas ont déjà été enregistrés et trois cas présumés ont été signalés parmi les réfugiés dans la zone d’Arua. Des échantillons ont été prélevés et envoyés à l’Institut ougandais de recherche sur les virus.

La campagne de vaccination concernera tous les réfugiés ainsi que les enfants ougandais de moins de 15 ans dans les districts d’Arua et d’Adjumani. Nous travaillons avec l’UNICEF, le Ministère ougandais de la Santé, Médecins sans Frontières-France et Medical Teams International.

Après la campagne massive de vaccination, tous les enfants réfugiés arrivés dans les zones d’Adjumani, Arua et Kiryandongo passeront systématiquement une visite médicale de dépistage pour assurer qu’ils sont tous protégés.

Chaque jour 250 réfugiés arrivent au centre de réception d’Adjumani. Les récents arrivants sont visiblement affaiblis et ils arrivent avec beaucoup moins de bagages, ce qui signifie qu’ils ont voyagé sur une plus longue distance depuis des localités plus reculées au Soudan du Sud. Selon des informations persistantes depuis l’intérieur du Soudan du Sud, des personnes s’apprêtent à traverser la frontière vers l’Ouganda, en fonction de l’évolution de la situation.

(Interview: Fatoumata Lejeune Kaba, porte-parole du HCR à Genève; propos recueillis par Alpha Diallo)

Classé sous Dossiers, L'info, Santé.
Le dernier journal
Le dernier journal
24/12/2014
Loading the player ...