ONU : la multiplication des urgences est un énorme défi pour le système humanitaire mondial, avertit Valerie Amos

Écouter /

Valerie Amos

Un nombre sans précédent de personnes sont en ce début d'année déplacées à l’intérieur de leur pays ou réfugiés, a averti jeudi, la Secrétaire générale adjointe des Nations Unies aux affaires humanitaires. Valerie Amos exhorte la communauté internationale à apporter un appui soutenu en 2014 aux millions de personnes qui ont été chassées de leurs foyers par les violences et les effusions de sang ou déracinées par des catastrophes naturelles dévastatrices.

“L'année 2013 a été un véritable test du système humanitaire mondial, et il n’y a aucune indication que 2014 sera différent”, a déclaré jeudi à New York, devant les journalistes, la Coordonnatrice des secours d’ urgence de l’ONU. Valerie Amos a précisé que l'année écoulée a été marquée par les énormes efforts de la communauté internationale pour soulager les souffrances causées par la guerre en Syrie et le typhon qui a ravagé les Philippines, alors que le début de l’année nouvelle est lui marqué par des combats sectaires à la fois en République centrafricaine et au Soudan du Sud.

“Il est clair que les Nations Unies et leurs partenaires seront plus que jamais nécessaires”, a déclaré Valerie Amos, notant qu’il ya juste un peu plus de deux semaines, l’Organisation avait lancé son plus grand appel de fonds de l'histoire avec près de 13 milliards de dollars, pour aider des millions des personnes en 2014, dont la moitié sont des personnes touchées par la crise qui s’aggrave en Syrie.

Malheureusement, depuis lors, les affrontements intercommunautaires ont frappé la plus jeune nation du monde, le Soudan du Sud, et la violence sanglante s’est étendue à l'ensemble de la République centrafricaine, où une crise inquiétante a lieu dans un contexte de pauvreté extrême et d'effondrement de l'État. Or, a fait valoir Valerie Amos, les capacités de réponse collective et les ressources de la planète sont sollicitées à l'extrême, avant de préciser que davantage de fonds seront nécessaires pour répondre aux nouveaux besoins.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

Le dernier journal
Le dernier journal
23/07/2014
Loading the player ...