Genève II : poursuite des discussions malgré le large fossé qui sépare les deux délégations syriennes

Écouter /

Lakhdar Brahimi

Les pourparlers de paix à Genève sous la houlette de l’ONU entre les délégations du gouvernement syrien et de l’opposition se son poursuivies mercredi 29 janvier malgré le large fossé qui les sépare, a indiqué le Représentant spécial conjoint des Nations Unies et de la Ligue des Etats arabes pour la Syrie, Lakhdar Brahimi.

Les délégations se sont rencontrées mercredi matin et ont ensuite rencontré Brahimi séparément dans l’après-midi.

« Nous avons discuté du gouvernement de transition, mais cela reste une discussion très préliminaire, et plus généralement, de ce que chaque partie souhaite », a déclaré le Représentant spécial conjoint lors d’une conférence de presse. « Nous avons aussi essayé de voir ce qui se passe dans le domaine humanitaire, en particulier à Homs, où les négociations entre les Nations Unies et les autorités syriennes se poursuivent. »

Selon Lakhdar Brahimi, les deux délégations « semblent vouloir rester et discuter, mais le fossé qui les sépare reste plutôt large. » « Nous espérons finir la première session vendredi et nous déciderons alors de la date de la reprise des discussions, probablement une semaine plus tard », a-t-il ajouté.

(Mise en perspective : Jean-Pierre Amisi Ramazani)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
11/12/2017
Loading the player ...