Genève 2 : les deux délégations syriennes observent une minute de silence pour les victimes

Écouter /

Les négociations syriennes se poursuivent à Genève, sous les auspices de Lakhdar Brahimi. Le médiateur de l'ONU relate ainsi des moments tendus, mais aussi prometteurs. Et signe de cet apaisement, les représentants de l'opposition et de Damas présents au Palais des Nations se sont levés pour observer ensemble une minute de silence ce jeudi, en mémoire des milliers de personnes tuées en près de trois ans de conflit.

Sous l’égide du médiateur de l’ONU Lakhdar Brahimi, les pourparlers de paix syriens se sont poursuivis ce jeudi à Genève entre représentants de l’opposition et du gouvernement syriens.

Le Représentant spécial conjoint des Nations Unies et de la Ligue des Etats arabes pour la Syrie a ainsi évoqué des moments parfois tendus mais aussi prometteurs. In fine, Lakhdar Brahimi fait allusion aux questions délicates et sensibles abordées ce jeudi au Palais des Nations à Genève, à savoir le problème du terrorisme et de la sécurité. Selon l'ancien chef de la diplomatie algérienne, la solution passe par le rétablissement de la paix et de la sécurité.

Lakhdar Brahimi a aussi relaté des épisodes de convergence à Genève, comme lorsque les belligérants ont observé ensemble une minute de silence en mémoire des milliers de personnes tuées en près de trois ans de conflit en Syrie.

Entamées samedi dernier, ces discussions actuelles vont s’interrompre demain vendredi. Une nouvelle session de pourparlers reprendra ensuite, après une pause d’une semaine, en principe avant la mi-février.

Hier, le médiateur de l’ONU a indiqué ne pas s’attendre pas à une avancée substantielle d’ici la fin de cette session vendredi. Lakhdar Brahimi s'est néanmoins félicite de voir la glace peu à peu se briser entre les deux camps et compte sur un progrès lors du deuxième round des discussions.

Il faut juste signaler que ces présentes négociations de Genève sont les premières rencontres directes entre Damas et opposition, depuis le début de la guerre en Syrie, il y a près de trois ans.

(Mise en perspective d'Alpha Diallo à Genève, pour la Radio des Nations Unies)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...