Conférence internationale sur la Syrie : la Suisse, pays hôte, prône le dialogue, la volonté et le courage

Écouter /

Didier Burkhalter. Photo : ONU/Eskinder Debebe

Il faut que cette conférence de Montreux ait des effets tangibles et immédiats sur le terrain. Il faut une feuille de route avec un calendrier de mesures, a affirmé mercredi le président de la Confédération helvétique, Didier Burkhalter à l’ouverture de la conférence internationale sur la Syrie.

«Si la volonté est là, c’est possible», a déclaré le chef du Département fédéral des Affaires étrangères de la Suisse (DFAE) à l’ouverture de la conférence Genève 2. «Nous saluons tous ceux et celles qui ont trouvé le chemin de la Suisse pour parler et dépasser les antagonismes.

Votre présence ici est un signe fort et un début prometteur», a déclaré le président de la Confédération. Il a assuré les participants du «soutien inlassable» de la Suisse «dans un processus difficile et d«une nécessité brûlante».

(Extrait sonore : Didier Burkhalter, Président de la Confédération helvétique et chef du Département fédéral des Affaires étrangères de la Suisse)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
11/12/2017
Loading the player ...