Conférence internationale sur la Syrie : Kerry et Lavrov en appellent à la « responsabilité historique » des délégations syriennes

Écouter /

Le Secrétaire général Ban Ki-moon lors de la réunion internationale sur la Syrie avec Sergey Lavrov, ministre des Affaires étrangères de la Fédération russe et John Kerry, Secrétaire d’État des Etats-Unis. Crédit: Photo ONU / Eskinder Debebe

La conférence de Genève-2, réunissant le pouvoir syrien et des groupes de l’opposition à une même table de négociations, a débuté ce mercredi 22 janvier à Montreux. La question d'un éventuel gouvernement de transition est au centre de tous les débats sur les bords du lac Léman, en Suisse.

«Le seul moyen» d’apaiser le drame syrien est la formation d’un «gouvernement de transition». Tel un leitmotiv, le Secrétaire d’Etat américain a rappelé les contours du communiqué de Genève 1 adopté en juin 2012 et qui a appelé à la mise en place d’un gouvernement de transition. Une façon pour John Kerry de marteler l'impossibilité pour le régime du Président Bachar al-Assad de conserver une légitimité pour diriger la Syrie. Sur la même lancée, le Chef de la diplomatie américaine a précisé que dans cette nouvelle Syrie qu'il appelle de ses vœux, il ne pourra pas y avoir de place pour « les milliers d’extrémistes violents qui répandent une idéologie haineuse et aggravent ainsi les souffrances du peuple ».

Sur ce point, le son de cloche est identique à Moscou qui a aussi dénoncé les « extrémistes venus du monde entier, et qui sèment le chaos en Syrie ». Des Djihadistes qui, selon la Russie, mettent à néant les fondations culturelles et démocratiques de la Syrie». Concernant ces pourparlers, le chef de la diplomatie russe prévient que ces négociations ne seront « ni simples ni rapides », mais qu’une « responsabilité historique » repose désormais sur les épaules des différentes composantes syriennes. Pour Sergueï Lavrov, « l'objectif commun est de réussir à mettre fin au tragique conflit en Syrie ».

(Mise en perspective d'Alpha Diallo à Montreux, pour la Radio des Nations Unies)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
16/10/2017
Loading the player ...