Chypre : le Conseil de sécurité proroge le mandat de l’opération de maintien de la paix

Écouter /

Le Conseil de sécurité a prorogé jeudi le mandat de la Force des Nations Unies chargée du maintien de la paix à Chypre (UNFICYP) jusqu’au 31 juillet 2014.

Dans sa résolution, le Conseil « prend également acte des progrès accomplis à ce jour dans les négociations véritables », en constatant néanmoins « qu’ils ne suffisent pas et n’ont pas encore débouché sur un règlement global et durable ». Il « exhorte les parties à poursuivre leurs échanges pour avancer de façon décisive sur les questions essentielles ».

Avant l’adoption de ce texte, les membres du Conseil de sécurité avaient été informés que la présidence avait rencontré les parties concernées et que ces dernières avaient confirmé le maintien de leurs positions respectives et « bien connues ».

Le Conseil de sécurité était saisi du rapport du Secrétaire général sur l’opération des Nations Unies à Chypre, lequel fait le point sur l’évolution de la situation dans l’île entre le 21 juin et le 15 décembre 2013.

Dans son rapport, le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, souligne notamment qu’au cours de la période considérée, « la situation le long des lignes de cessez-le-feu est restée globalement calme et stable ». Compte tenu de cette « situation positive », il « encourage les deux forces en présence à mettre en place des équipes chargées de se concerter activement avec la Force sur les mesures de confiance militaires pouvant être prises ».

Ban Ki-moon « demande à nouveau aux dirigeants des deux communautés de s’employer à créer un climat propice à l’élargissement et à l’approfondissement de ces contacts ». « Une meilleure parité économique et sociale entre les parties rendra la réunification à terme plus facile et plus probable », fait-il notamment observer.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/10/2017
Loading the player ...