Ban Ki-moon : Lutte contre la pauvreté et action contre le changement climatique priorités de l'action de l'ONU en 2014

Écouter /

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon a donné vendredi matin, à New York sa première conférence de presse de l'année. Devant les journalistes, Ban Ki-moon a confirmé que 2014 serait encore une année d'intense activité diplomatique avec comme priorités la lutte contre la pauvreté et l'action sur le changement climatique. Autant de domaines qui sous-tendent les Objectifs du Millénaire pour le développement qui arrivent à échéance en 2015, que des Objectifs de développement durable qui prendront le relais jusqu'en 2030. Une stratégie à long terme qui n'exclut pas les nécessaires ajustements aux crises majeures que sont la Syrie, la République centrafricaine ou le Soudan du Sud.

Ainsi, pour adopter un nouvel accord mondial ambitieux sur le changement climatique en 2015, un projet solide devra être discuté au Sommet sur le climat organisé à New York en septembre, puis à la conférence de Lima en décembre.

Ban Ki-moon a fait valoir que les efforts de l'ONU pour conforter la paix et la prospérité se heurtent à des conflits et des catastrophes de plus en plus graves et complexes qui exigent davantage d'attention et de ressources. C'est le cas des crises en Syrie, au Soudan du Sud et en République centrafricaine. Autant de tragédies évitables dans lesquelles les civils paient un prix déraisonnable alors que se propage une inquiétante animosité sectaire.

Le Secrétaire général tout en soulignant le rôle vital et essentiel de l'aide humanitaire, a déclaré que celle-ci ne constitue qu'une partie de la réponse. La communauté internationale doit donc s’unir pour aider les pays en crise à trouver le chemin de la paix et encourager les négociations comme celle qui se tiennent ou vont se tenir à Genève et à Addis-Abeba. Il importe aussi de lutter contre l'impunité et assurer le financement et l'accès des actions humanitaires.

Par ailleurs, Ban Ki-moon a insisté sur la nécessité de soutenir la transition en Afghanistan et en Sierra Leone, mais aussi d'aider Israéliens et Palestiniens à faire des progrès décisifs dans la résolution de leur conflit.

En outre, les efforts pour éliminer les armes chimiques et nucléaires devront être poursuivis.

Tout en faisant remarquer que 2014 marque le 100ème anniversaire du début de la Première Guerre mondiale, le Secrétaire général a conclu que les Nations Unies s'efforceront de repousser les limites de la diplomatie et de l’action collective.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

Le dernier journal
Le dernier journal
25/07/2014
Loading the player ...