Soudan du Sud : Ban Ki-moon appelle les protagonistes aux pourparlers

Écouter /

Le Secrétaire général des Nations Unies, en visite actuellement aux Philippines, a appelé dimanche 22 décembre le Président Salva Kiir du Soudan du Sud et les dirigeants politiques de l'opposition, dont l’ancien vice-président Riek Machar, à entamer des pourparlers pour trouver une issue politique à la crise que traverse le pays.

Selon Ban Ki-moon, ces personnalités ont la responsabilité devant la population du Soudan du Sud de mettre fin à la crise et trouver les moyens politiques d'aplanir leurs différends.

Le Secrétaire général a rappelé sa condamnation dans les termes les plus forts, de l’attaque de la base onusienne de Akobo le 19 décembre, au cours de laquelle deux soldats de la paix des Nations Unies ont été tués pendant qu'ils protégeaient les civils qui y avaient trouvé refuge.

Des Soudanais du sud se rendent dans una base de l’ONU à l’extérieur de Juba.(Photo : George Mindruta)

Jusqu’à 40 000 civils ont trouvé refuge dans les bases des Nations Unies et d’autres endroits à travers le pays.

Ban Ki-moon s'est dit gravement préoccupé par la détérioration de la sécurité au Soudan du Sud.

Le chef de l'ONU a exhorté les responsables politiques, militaires et des milices à cesser les hostilités et à mettre fin à la violence contre les civils. Il leur a demandé de faire tout ce qui est en leur pouvoir pour que leurs partisans entendent le message haut et fort que la violence continue, ethnique ou autre, est totalement inacceptable et constitue une menace dangereuse pour l’avenir de leur jeune pays.

(Mise en perspective : Cristina Silveiro)

 

 

Classé sous L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...