Russie : le Conseil de sécurité indigné alors qu'un second attentat frappe Volgograd

Écouter /

Les membres du Conseil de sécurité des Nations Unies se sont déclarés lundi « indignés » par une attaque terroriste visant un bus à Volgograd, en Russie. L'attaque, qui a fait de nombreux morts et blessés, est le second attentat suicide perpétré dans la ville, au cours des dernières 24 heures.

Les quinze membres du Conseil ont condamné, dans un communiqué remis à la presse, l’attaque du bus ” dans les termes les plus fermes ” et ont présenté leurs condoléances aux familles des victimes.

Selon les médias, au moins quatorze personnes ont été tuées dans l’attentat d’aujourd’hui, qui fait suite à celui d’hier à la gare centrale à Volgograd qui avait tué seize personnes et qui en aurait blessé quarante autres.

L’attaque de dimanche a également été condamnée par le Conseil ainsi que par le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, qui a demandé que les auteurs soient traduits en justice.

«Ces attaques odieuses et abominables ont délibérément pris pour cibles des lieux de rassemblement de masse, en particulier les transports en commun”, ont déclaré les membres du Conseil, qui ont réaffirmé que tous les actes de terrorisme sont criminels et injustifiables, quels que soient les motivations, le lieu, l'heure et l'origine de ceux qui les ont commis.

“Les membres du Conseil de sécurité ont souligné la nécessité de traduire les auteurs, organisateurs, financeurs et commanditaires de cet acte de terrorisme condamnable par la justice, et ont exhorté tous les États, conformément à leurs obligations souscrites en vertu du droit international et des résolutions pertinentes du Conseil de sécurité, à coopérer activement avec toutes les autorités compétentes en la matière”.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
19/10/2017
Loading the player ...