République centrafricaine : déjà 600 morts et 160.000 déplacés en une semaine

Écouter /

Des déplacés centrafricains qui se sont réfugiés dans une église de Bangui (Photo: HCR/L.Wiseberg).

En République centrafricaine (RCA), les combats et les violences inter-religieuses ont fait « plus de 600 morts » depuis la semaine dernière. Selon ce nouveau bilan du Haut Commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR), « les combats et les violences inter-religieuses de la semaine écoulée ont provoqué la mort de 450 personnes à Bangui, et fait 160 tués  dans d’autres régions du pays ». Le HCR qui cite des bilans fournis par la Croix Rouge de Centrafrique et le Conseil danois aux réfugiés, fait également état de 159.000 déplacés dans la seule capitale centrafricaine.Dans ces conditions, le HCR reste toujours préoccupé par la détérioration de la situation humanitaire en RCA La situation volatile sur place continue de pousser des dizaines de milliers de civils à se déplacer pour fuir les violences. Pourtant ce bilan établi par la Croix-Rouge centrafricaine et le  Conseil danois pour les réfugiés ne tient compte que des informations rapportées principalement de la province de l'Ouham et des localités du nord-ouest de la République centrafricaine.

Concernant les déplacés, 38.000 personnes vivent à l’aéroport de Bangui dans des conditions précaires, sans latrines, sans abris. Il y a aussi 12.000 personnes réfugiées autour de l’église Saint Joseph Mukassa, qui ne dispose que d’un seul point d’eau. Il y a déjà eu 3 naissances et quelque 460 personnes ont besoin de soins médicaux dans ce lieu de refuge improvisé.

Le Haut Commissariat relève que la « situation s’est améliorée à Bangui ces derniers jours » mais se « déclare alarmé par les tensions croissantes entre communautés religieuses en Centrafrique». Ces violences ont d'ailleurs obligé des Centrafricains à franchir les frontières des pays voisins. Près de 1800 civils ont majoritairement fui Bangui pour se réfugier en République démocratique du Congo, dont 1457 réfugiés à Zongo et plus de 300 à Libenge.

Désormais, le nombre total de personnes déplacées en RCA depuis le début de la crise en décembre 2012 s’élève à plus d’un demi-million.

De plus, environ 70 000 personnes ont fui vers les pays voisins, la plupart vers la République démocratique du Congo où se sont réfugiés 47.000 Centrafricains ces dernières années. Depuis mars dernier, plus de 10.500 ressortissants de la République centrafricaine ont cherché refuge en RDC.

(Interview : Fatoumata Lejeune-Kaba, porte-parole du HCR à Genève ; propos recueillis par Alpha Diallo).

Le dernier journal
Le dernier journal
14101700
Loading the player ...