RCA : le PAM entend intensifier son aide en 2014

Écouter /

En 2013, le PAM a fourni une aide alimentaire à plus de 500 000 personnes en RCA. Photo :WFP/ Djaounsede Pardon Madjiangar

Le Programme alimentaire mondial (PAM) a lancé un appel de près de 107 millions de dollars jusqu'en août 2014 pour aider les centaines de milliers de personnes déplacées et d’autres personnes dont la sécurité alimentaire est perturbée par la violence en République centrafricaine (RCA).

« Nous avons besoin de toute urgence du soutien des bailleurs de fonds pour ne pas manquer de nourriture en janvier “, a déclaré la Directrice régionale du PAM pour l'Afrique de l’Ouest, Denise Brown, à Bangui. «Nous distribuons de la nourriture pour les personnes souffrant de la faim partout où nous le pouvons en RC . Mais l’insécurité est le plus grand défi ».

« Nous demandons également à toutes les parties prenantes au conflit de garantir l’accès sûr et sans entraves du personnel humanitaire pour une livraison rapide de l’aide humanitaire aux personnes dans le besoin, où qu’elles soient. Le PAM est neutre et fournit une assistance uniquement sur la base des besoins ».

En dépit de la situation sécuritaire volatile, le PAM et ses partenaires ont aidé plus de 237 000 personnes depuis le 5 décembre en RCA. Au total, le PAM a fourni des vivres à plus de 174 000 personnes à Bangui, 41 500 personnes dans la ville du nord-ouest de Bossangoa et à 21 500 personnes dans la ville de Bouar.

De janvier à avril 2014, le PAM se concentrera sur l’assistance aux personnes dans le besoin immédiat en augmentant les distributions de nourriture, l'alimentation supplémentaire pour lutter contre la malnutrition chez les enfants de moins de cinq ans et l’assistance aux groupes vulnérables. De mai à août, il atteindra plus de gens dans le besoin spécialement pendant la période de soudure lorsque les dernières récoltes s’épuisent.

La nouvelle opération d’urgence précise qu'en raison des risques de sécurité, les distributions de vivres seront réalisées par des équipes mobiles qui seront en mesure d’ajuster les plans selon les besoins. Pour éviter de mettre la population dans le besoin à risque, une analyse de la protection sera réalisée dans chaque site.

Au cours du mois de décembre, le PAM a lancé une opération spéciale visant à déployer davantage de personnel, a mis en place des bureaux locaux, et a obtenu des équipements de télécommunication pour maintenir le soutien de vols humanitaires en RCA jusqu'en juin 2014 pour un coût de 5,3 millions de dollars.

(Extrait sonore : Elisabeth Byrs, porte-parole du PAM; propos recueillis par Patrick Maigua)

Le dernier journal
Le dernier journal
22/10/2014
Loading the player ...