RCA : amélioration progressive fragile de la situation à Bangui

Écouter /

En République centrafricaine, les violences qui ont eu lieu entre les 5 et 8 décembre ont fait des centaines de morts et des dizaines de milliers de déplacés à Bangui. La circulation des véhicules, des piétons, et l'ouverture des magasins jeudi 19 décembre sont des signes qui indiquent un retour progressif à la vie normale, a déclaré le Représentant spécial des Nations Unies pour la RCA, le général Babacar Gaye.

Cette amélioration demeure néanmoins fragile, a souligné le général. Malgré le début des opérations de désarmement, il y a toujours des hommes en armes et des “anti-Balaka” dans les abords de Bangui. Plus de 40.000 déplacés se trouvent actuellement dans les alentours de l'aéroport de la capitale. Aussi, il existe toujours des besoins en matière de réconciliation entre la population, a indiqué le Représentant spécial.

Le général s'et par ailleurs félicité des efforts menés en matière de réconciliation par les leaders religieux centrafricains à Bangui. L'archevêque, l'imam et le pasteur de la capitale se sont beaucoup investis ces derniers jours en organisant une marche pour la paix où jeunes musulmans et chrétiens se tenaient côte à côte en brandissant des banderoles affichant des messages de paix.

(Extrait sonore : Général Babacar Gaye, Représentant spécial des Nations Unies pour la République centrafricaine.)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...