Philippines : un mois après le passage du typhon, l'OMS rétablit en priorité les services de santé essentiels

Écouter /

Un mois après le typhon Haiyan qui a frappé les Philippines, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) identifie comme priorités l’expansion des services de santé essentiels, la remise en place des cliniques et des hôpitaux, car la grande majorité de l'infrastructure sanitaire a été complètement balayée ; la remise en place et la prévention des maladies afin de détecter le plus rapidement possible toute maladie qui pourrait émerger et pourrait mettre en danger la vie et la santé de la population affectée et enfin l’extension des services de santé mentale qui sont primordiaux pour surmonter le traumatisme du typhon

Aujourd'hui sur place, il y a 181 équipes médicales et l'OMS a coordonné la distribution de plus de 72 tonnes d'équipements médicaux et de médicaments pour aider dans cet effort. L’OMS est en train de faire une campagne de vaccination de masse des enfants de moins de 5 ans contre la rougeole et la polio. De plus, l’OMS a réactivé le système de surveillance des maladies.

Le typhon, un des plus forts jamais enregistrés, est passé par le centre des Philippines le 8 novembre, balayant des villages, tuant plus de 5.700 personnes, affectant profondément la vie de plus de onze millions de personnes et endommageant la majorité des installations médicales . Dès le début de la catastrophe, l’OMS a travaillé avec le ministère de la santé des Philippines afin d’évaluer et de répondre aux besoins vitaux des victimes et de coordonner la réponse de santé d’urgence.

Selon l'Organisation, il reste encore beaucoup à faire. Le risque de maladies infectieuses demeure élevé, en particulier dans les environnements surpeuplés et insalubres où des centaines de milliers de personnes sans-abri sont désormais hébergées. Les maladies infectieuses comme la rougeole, ou encore des maladies comme la fièvre typhoïde et la dengue, peuvent se développer dans de telles conditions.

Dans ces zones touchées par le typhon, les raisons principales pour lesquelles les personnes sont à la recherche de soins médicaux sont les infections respiratoires aiguës, la fièvre, la diarrhée, l’hypertension artérielle et les maladies de la peau. Il y a aussi des cas de nouvelles blessures provoquées par l’enlèvement des débris et des soins de suivi pour les blessures subies lors du typhon

(Extrait sonore : Fadéla Chaïb, porte parole de l'OMS)

Le dernier journal
Le dernier journal
19/12/2014
Loading the player ...