Nord-Kivu: le chef milicien Shetani arrêté à Kiwanja

Écouter /

Jeunes homme armées dans le Nord-Kivu- Photo: Radio Okapi

Le chef milicien Maï-Maï Kakule Muhima, alias Shetani [« Satan », en swahili], a été arrêté par les militaires congolais le lundi 23 décembre à Kiwanja, à environ 4 kilomètres de Rutshuru-centre. Ce colonel autoproclamé dirige depuis plusieurs années le groupe Maï-Maï Shetani, une milice locale d'autodéfense active sur l'axe routier Kiwanja-Nyamilima dans le territoire de Rutshuru. Shetani a été transféré à Goma.

Des témoins rapportent que Shetani a été appréhendé dans la mi-journée à sa sortie d'un débit de boissons. Les hommes qui l'accompagnaient se seraient échappés.

Depuis l'arrestation du chef milicien, les habitants de ce quartier sont pris de panique. Ils craignent d'éventuelles représailles de ses hommes.

Shetani a été arrété après plusieurs appels des autorités locales qui tentaient de le convaincre à se rendre à l'armée.

L'administrateur du territoire de Rutshuru affirme qu'après le démantèlement du M23, tous les groupes d'autodéfense doivent déposer les armes er se rendre pour permettre aux services de sécurité de sécuriser toute la région de Rutshuru.

Selon lui, l'arrestation de Shetani est censée convaincre ses hommes à se rendre. Sa milice comptait environ une centaine d'hommes encore actifs dans cette partie du pays.

La milice de Shetani prétend défendre les localités congolaises contre des combattants étrangers. En septembre 2012, elle a fait partie d'un mouvement armé dénommé « Force populaire pour la démocratie » (FPD) créé pour combattre la rébellion du M23 qui occupait plusieurs localités du Nord-Kivu.

Mais le groupe de Shetani s'affrontait régulièrement avec d'autres groupes dits d'autodéfense pour le contrôle des localités du Nord-Kivu, faisant craindre la résurgence d'un conflit interethnique entre les Hutus et les Nande, tribu à laquelle appartient Shetani.

(Mise en perspective: Sifa Maguru de Radio Okapi)

Le dernier journal
Le dernier journal
17/04/2014
Loading the player ...