RDC/Ituri: la MONUSCO appelle les groupes armés à se rendre

Écouter /

Photo : ONU/Clara Padovan

Le gouvernement et la MONUSCO offrent une dernière chance aux groupes armés de l'Ituri pour se rendre. Sinon, ces derniers seront traqués jusqu'à leurs derniers retranchements, a prévenu dimance à Bunia, le chef de bureau de la Mission de l'ONU en Ituri. Il s'adressait notamment à la Force de résistance patriotique de l'Ituri (FRPI) de Cobra Matata, aux Maï-Maï Simba de Morgan, à la Force de libération du peuple congolais (FLPC) et aux ADF-Nalu.

Le chef de bureau de la MONUSCO en Ituri, Mhand Ladjouzi, a indiqué que si les groupes armés de ce district ne se rendaient pas dans les meilleurs délais, les FARDC et les casques bleus de la MONUSCO vont lancer une opération militaire «à l'image de celle du Nord-Kivu», qui a abouti au démantèlement de la rébellion du M23 début novembre dernier.

«On attend donc que toutes les conditions soient réunies pour lancer une opération à l'image de celle du Nord-Kivu», a-t-il poursuivi, sans autres précisions.

Le message de Mhand Ladjouzi s'adressait aux milices encore actives dans ce district de la Province Orientale. Il s'agit notamment de la FRPI de Cobra Matata, qui sévit dans la collectivité de Walendu Bindi dans le territoire d'Irumu ; des Maï-Maï Simba fidèles à Paul Sadala alias Morgan qui sont actifs dans le territoire de Mambasa ; de la FLPC dans le territoire d'Aru et aux miliciens ougandais des ADF-Nalu dont la présence de certains éléments est signalée au sud d'Irumu.

Mhand Ladjouzi a par ailleurs annoncé la relance du programme Démobilisation désarmement et réinsertion des ex-combattants des groupes armés (DDR) de la MONUSCO dans ce district.

(Extrait sonore : Mhand Ladjouzi, chef du Bureau de la MONUSCO en Ituri; propos recueillis par Radio Okapi)

Classé sous L'info, Maintien de la paix.
Le dernier journal
Le dernier journal
18/04/2014
Loading the player ...