Mandela : “ll incarnait les valeurs les plus élevées de nos Nations Unies”, déclare le Président de l'Assemblée générale, John Ashe

Écouter /

La disparation de Nelson Mandela à l'âge de 95 ans continue de susciter de nombreuses réactions dans le monde. Premier à réagir dès jeudi, à New York, avant de se rendre au Sommet de l'Élysée sur l'Afrique, le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon a exprimé sa profonde tristesse rendant hommage à l’infatigable militant des droits de l’homme, au prisonnier d’opinion, à l’artisan de la paix internationale et au Premier président démocratiquement élu de l’Afrique du Sud post-apartheid. Le Conseil de sécurité a aussi rendu hommage jeudi à Madiba.

Puis ce matin, l'Assemblée générale a marqué l'événement avec plusieurs interventions dont celles de son Président, John Ashe, du Vice-Secrétaire général, Jan Eliassan ainsi que du Représentant permanent de l'Afrique du Sud auprès des Nations Unies.

John Ashe a déclaré que Madiba, comme il était affectueusement connu de sa famille bien-aimée et de son peuple, personnifiait le véritable leadership démocratique, la force morale et le courage héroïque. Il incarnait les valeurs les plus élevées de nos Nations Unies, et par l’exemple de sa vie et par ses actions a démontré la différence qu’une personne peut faire face à l’adversité, l’oppression et les préjugés, tout en maintenant une disposition à l'humilité, l'humour et à la modestie si rare parmi les gens de sa stature. Le monde s'intéresse à l’héritage du président Mandela parce qu’il a préféré le pardon à la vengeance, et l’espoir au désespoir. Le leader anti-apartheid et prix Nobel était une figure bien-aimée dans le monde et un symbole de la réconciliation dans un pays qui a été durant des générations la définition du racisme.

(Extrait sonore : John Ashe, Président de l'Assemblée générale de l'ONU)

Le dernier journal
Le dernier journal
19/09/2014
Loading the player ...