Kinshasa : le gouvernement assure maîtriser la situation après l'attaque de la RTNC, de l'aéroport et du camp Tshatshi

Écouter /

Des éléments de la police militaire en patrouille non loin de la RTNC, la télévision publique attaquée le 30/12/2013 matin des jeunes gens armés. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Le gouvernement de la République démocratique du Congo (RDC) assure avoir maîtrisé la situation après l'attaque menée lundi à Kinshasa par des personnes armées non identifiées contre le bâtiment de la Radiotélévision nationale congolaise, l'aéroport de N'djili et l'Etat-major de l'armée congolaise.

Dans une allocution télévisée prononcée peu après 11h30 (heure de Kinshasa), le porte-parole du gouvernement, Lambert Mende a appelé la population à vaquer à ses occupations, qualifiant les assaillants de « terroristes ».

Lambert Mende a indiqué que trente assaillants armés ont attaqué le bâtiment de la RTNC. Les militaires congolais en ont tué huit et capturé trois.

Selon le porte-parole du gouvernement congolais, une vingtaine d'autres personnes ont attaqué l'aéroport de N'djili. La moitié d'entre eux a été tuée par des soldats de l'armée congolaise.

La même source a affirmé que vingt autres assaillants ont attaqué l'Etat-major général des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) à Kinshasa. Quatorze ont été tués.

« Ce n'est pas de gaieté de cœur qu'il a fallu que les forces armées exercent leur devoir et protègent des sites stratégiques qui procèdent de la sécurité nationale. Le gouvernement tient à féliciter les forces armées de la RDC et d'une manière générale toutes les forces de sécurité qui ont coopéré avec les forces armées de la RDC », a déclaré Lambert Mende.

« Nous n'avons pas l'impression que les assaillants aient eu un autre objectif, avec un armement aussi réduit et un nombre pauvre, que celui de semer la panique et la terreur à la veille de la célébration des fêtes de nouvel an », a-t-il expliqué, invitant les habitants de Kinshasa à « vaquer normalement à leurs occupations » pour faire échec à « l'objectif de cette agression ».

Sans les préciser, Lambert Mende a indiqué que des mesures de sécurité ont été renforcées dans la ville.

(Extrait sonore : Lambert Mende, porte-parole du gouvernement de la RDC; propos recueillis par Radio Okapi)

Le dernier journal
Le dernier journal
17/09/2014
Loading the player ...