Ituri : le chef militaire de la MONUSCO annonce «une action musclée» contre les milices

Écouter /

Les Casques bleus de la MONUSCO et des soldats congolais patrouillent conjointement à Bunagana, dans le Nord-Kivu (Photo : MONUSCO/Sylvain Liechti)

Le commandant des forces de la MONUSCO, le général Alberto Carlos dos Santos Cruz, a annoncé à Bunia que la mission onusienne allait mener « une action musclée » contre les groupes armés de l'Ituri. Il a affirmé avoir eu une réunion de planification des actions avec le général Fall Sikabwe, commandant des opérations de l'armée congolaise en Ituri.

Le patron des forces de la MONUSCO a assuré que la mission onusienne allait mettre tous les moyens à la disposition des FARDC pour en finir notamment avec la Force de résistance patriotique de l'Ituri (FRPI) de Cobra Matata.

« La FRPI cause les souffrances de la population depuis longtemps ici. Il n'est pas possible d'accepter ce groupe armé ici avec ce niveau des violations des droits de l'homme contre la population », a déclaré le général Alberto Carlos Cruz.

L'officier onusien a expliqué qu'après le temps accordé par le gouvernement aux groupes armés pour déposer les armes, le moment était venu d'utiliser la force.

Après la victoire de l'armée sur la rébellion du M23, le chef de l'Etat avait promis que l'armée allait désarmer par la force tous les autres groupes armés s'ils ne se rendaient pas.

Plusieurs groupes armés sont actifs dans le district de l'Ituri. Il s'agit notamment de la FRPI de Cobra Matata, qui sévit dans la collectivité de Walendu Bindi dans le territoire d'Irumu ; des Maï-Maï Simba fidèles à Paul Sadala alias Morgan qui sont actifs dans le territoire de Mambasa ; de la FLPC dans le territoire d'Aru et aux miliciens ougandais des ADF-Nalu dont la présence de certains éléments est signalée au sud d'Irumu.

(Extrait sonore : Général Carlo dos Santos Cruz, commandant des forces de la MONUSCO; propos recueillis par Radio Okapi)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...