Crise au Soudan du Sud : le Conseil de sécurité décide d'augmenter l'effectif militaire de la MINUSS

Écouter /

Le Conseil de sécurité

Le Conseil de sécurité s'est réuni ce 24 décembre à New York et a adopté à l'unanimité une résolution qui demande l’arrêt immédiat des hostilités et l’ouverture immédiate d’un dialogue au Soudan du Sud. Devant cette crise, le Conseil de sécurité a décidé dans cette résolution, vu l'urgence de la situation, que la MINUSS, la Mission des Nations Unies au Soudan du Sud, comprendra une composante militaire et une composante de police, unités de police constituées y compris, comptant respectivement jusqu'à 12500 militaires, tous grades confondus, et 1 323 policiers. Cela aux fins de la protection des populations civiles et de la fourniture de l'aide humanitaire.

Dans cette résolution, les quinze exigent de toutes les parties qu’elles coopèrent pleinement avec la MINUSS à l’exécution de son mandat, en particulier en ce qui concerne la protection des civils. Le Conseil souligne qu’aucune entrave à l'aptitude de la Mission à s’acquitter de son mandat et aucune attaque contre le personnel des Nations Unies ne seront tolérées.

Lors d'un point de presse, juste à l'issue de la réunion du Conseil de sécurité, le Secrétaire général des Nations Unies a déploré les horreurs des attaques au Soudan du Sud, avec des assassinats extra judiciaires, des viols ainsi que des fosses communes telles celles découvertes à Bentiu. Ban Ki-moon a réitéré son appel aux leaders du Soudan du Sud pour qu'ils résolvent pacifiquement leurs différends.  

(Mise en perspective : Jean-Pierre Amisi Ramazani)

Le dernier journal
Le dernier journal
29/08/2014
Loading the player ...