Combats au Soudan du Sud : le PAM au secours des déplacés

Écouter /

Au Soudan du Sud, des milliers de personnes se sont refugiés dans des bases de la MINUSS, la Mission des Nations Unies au Soudan du Sud, à Juba, la capitale et dans d'autres localités du pays. Les humanitaires dont le PAM, le Programme alimentaire mondial, leur apporte des vivres.

Les combats qui ont commencé à Juba le 15 décembre se sont propagés à plusieurs endroits au Soudan du Sud, en particulier à Bor, dans l’État de Jonglei. On estime que 34 000 personnes déplacées par la violence ont cherché refuge dans des bases de l’ONU à Juba, Bor et Bentiu.

Le 19 décembre, les équipes inter- agences de l'ONU ont effectué des évaluations humanitaires dans huit endroits à Juba, pour préparer la réponse aux besoins urgents en cours des communautés déplacées.

Les partenaires humanitaires ont immédiatement commencé à répondre aux besoins les plus urgents. Etant donné que le séjour des civils réfugiés dans les bases MINUSS s'est prolongé, les partenaires humanitaires fournissent des conseils techniques ainsi que du matériel pour aider la MINUSS à fournir des services et des biens de secours y compris de l’eau, des abris et des soins de santé d’urgence, conformément au mandat de la MINUSS pour la protection des civils. Dans l’ensemble, 34 000 personnes sont estimées avoir été déplacées par les combats depuis le 15 décembre: 20 000 à Juba et 14 000 à Bor, dans l’État de Jonglei.

(Extrait sonore : Elisabeth Byrs, porte-parole du PAM)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...