UNESCO : Irina Bokova reconduite dans ses fonctions de Directrice générale pour un second mandat

Écouter /

La Conférence générale de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) a élu mardi Irina Bokova pour un second mandat de quatre ans comme Directrice générale de l’Organisation. Elle avait été proposée à ce poste par le Conseil exécutif de l’Organisation le 4 octobre.

Née le 12 juillet 1952 à Sofia en Bulgarie, Irina Bokova a été élue pour la première fois Directrice générale le 15 novembre 2009. Son premier mandat a été marqué par une réforme majeure de l’UNESCO visant à rendre l’Organisation plus efficace et plus pertinente face aux défis qui se posent à la paix et au développement aujourd’hui, dans un monde de diversité qui est de plus en plus interdépendant.

Au cours des quatre années passées, Irina Bokova a orienté les programmes de l’UNESCO en fonction de deux objectifs principaux –forger une culture de paix et promouvoir le développement durable- et de deux priorités mondiales – l’Afrique et l’égalité des genres.

Sous l’impulsion d'Irina Bokova, la contribution de l’UNESCO a permis de façonner le nouvel agenda post-2015 en matière de développement durable, soulignant la contribution essentielle de l’éducation, de la culture, des sciences, de la communication et de l’information. Les Nations Unies et la communauté internationale sont actuellement en train d’examiner ce nouvel agenda.

« Les droits de l’homme et la dignité humaine sont notre horizon pour toutes les actions de l’UNESCO et doivent rester le maître mot de la paix pérenne et du développement durable que nous nous employons à construire –plus que jamais, l’unité doit nous guider pour bâtir l’avenir que nous voulons pour tous, un avenir plus équitable, plus juste et un avenir pacifique ».

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

Le dernier journal
Le dernier journal
21/07/2014
Loading the player ...