Typhon Aiyan: accélérer les efforts de lutte contre le changement du climat, selon Ban Ki-moon

Écouter /

Le Typhon Haiyan qui a dévasté les Philippines il y a une semaine, est un appel de réveil pour la communauté internationale d’accélérer les efforts visant à lutter contre le changement climatique, a averti lundi 18 novembre, le Secrétaire général des Nations Unies. Selon les dernières estimations, près de 13 millions de personnes ont été affectées par le typhon. Parmi elles on compte plus de 4 millions de déplacés et 2,5 millions qui ont besoin d'aide alimentaire.

” Tout le monde sait maintenant que le changement climatique est en cours et se rapproche beaucoup plus rapidement que nous aurions pu penser “, a déclaré Ban Ki-moon lors d’une conférence de presse conjointe avec le Président lituanien, Dalia Grybauskaite, à Vilnius. “Par conséquent, il est impératif que les États membres redoublent d'efforts pour relever le niveau d’ambition et il devrait y avoir un rôle de leadership politique fort “, a t-il ajouté,  notant que c’est pour cela qu’il va Varsovie tard dans la journée pour rencontrer les dirigeants présents à la conférence de l'ONU sur le changement climatique.

Pendant ce temps, les efforts se poursuivent pour atteindre les personnes touchées par Haiyan. La semaine dernière, l’ONU et ses partenaires ont lancé un appel pour 301 millions de dollars pour fournir une aide humanitaire.

Le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA) a cité les autorités selon lesquelles pendant que les débris sont dégagés et les services publics sont en cours de restauration, les personnes concernées affectées par le typhon Aiyan sont encore confrontées à des coupures de courant et des pénuries de carburant.

Pour sa part, le PNUD, le Programme des Nations Unies pour le développement a promis 5 millions de dollars pour aider à faire démarrer le retrait d’une partie des millions de tonnes de débris laissés par la tempête.

L'UNICEF signale qu’au moins 200.000 personnes à Tacloban, l’une des villes les plus touchées, et six districts environnants reçoivent désormais l’eau potable, avec la première usine de traitement d’eau qui est revenu à sa pleine capacité opérationnelle dimanche 17 novembre.

(Mise en perspective : Jean-Pierre Amisi Ramazani)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
14/12/2017
Loading the player ...