Tombouctou/Mali : Ban Ki-moon exprime sa compassion et le soutien des Nations Unies à la population de la ville

Écouter /

Le Secrétaire général des Nations Unies s'est rendu mardi à Tombouctou, au Mali, pour rendre hommage, au centre culturel et historique du pays.

Devant les représentants de la société civile, Ban Ki-moon a tenu à exprimer toute sa compassion et le soutien des Nations Unies à la population de la ville, particulièrement les femmes et les enfants qui ont beaucoup souffert pendant la période de l'occupation de la ville par les Djihadistes, pendant près d'un an.

Le Secrétaire général s'est déclaré très heureux de rendre une visite au Mali aujourd'hui conjointement avec les organisations partenaires des Nations Unies — l'Union africaine, la Banque Mondiale, la Banque africaine de développement et l'Union Européenne.

Le patron de l'ONU a souligné qu'il était là avec les dirigeants d'organisations et des institutions financières pour démontrer la solidarité de la communauté internationale pour les peuples du Mali et du Sahel. Il s'est dit déterminé à travailler avec les dirigeants du Sahel pour assurer la stabilité et la prospérité de la région.

Ban Ki-moon a fait valoir que, malgré les progrès réalisés depuis la fin de l'occupation, les défis auxquels le Mali fait face restent nombreux. Selon lui, il est particulièrement nécessaire de renforcer la sécurité à Tombouctou, compte tenu des récents évènements. Il a déploré aussi la dégradation de la situation humanitaire à Tombouctou, et surtout l'insécurité alimentaire qui y sévit. Les Nations Unies, a-t-il poursuivi, vont continuer de vous aider à cet égard de même que pour encourager le retour des réfugiés et des personnes déplacées. Elles vous soutiendront également pour la restauration de votre patrimoine culturel.

Ban Ki-moon a salué l'esprit de tolérance qui anime les habitants de Tombouctou, ainsi que les efforts des notables et autorités religieuses en faveur du dialogue et de la réconciliation. A cet égard, il sera important qu'ils accompagnent le processus politique, notamment l'organisation des élections législatives prévues le 24 novembre pour assurer des conditions apaisées.

La MINUSMA et les Nations Unies sont à la disposition des autorités maliennes pour soutenir le processus de stabilisation du Mali dans le respect des priorités nationales. L'éducation civique et la participation de la société civile aux institutions politiques sont des éléments clés pour faire de la décentralisation et de la gouvernance des cadres de développement et de sécurité efficaces au Sahel. C'est l'un des objectifs de la stratégie intégrée des Nations Unies pour le Sahel que le Gouvernement du Mali a avalisée.

Ban Ki-moon, qui en conclusion a invité les Maliens et les habitants de Tombouctou à partager vos points de vue sur les défis prioritaires à relever et sur le soutien attendu des Nations Unies.

(Extrait sonore : Ban Ki-moon, Secrétaire général des Nations Unies)

Le dernier journal
Le dernier journal
25/12/2014
Loading the player ...