Somalie : les services postaux internationaux reprennent

Écouter /

Pendant 23 ans, la Somalie a été isolée de la communauté postale internationale faute de possibilité d’acheminer du courrier vers ce pays.

L'entente conclue couvre le traitement et l'acheminement de la poste aux lettres à destination de la Somalie et en provenance de ce pays jusqu'au 31 décembre 2014. Les deux opérateurs pourraient, par la suite, étendre leur collaboration à d'autres services.

Le ministre somalien de l'information, des postes, de la télécommunication et des transports, a reconnu qu'il s'agissait d'un «très grand moment» pour son pays.

«La reprise de ce service symbolise le renouveau de la communication postale en Somalie, et les habitants sont très, très heureux d'en être témoins», a déclaré le ministre Abdullahi E. Hersi. «Les gens se souviennent des services postaux, et ils apprécient leur retour.»

Fahad Alhosani, président intérimaire du Groupe Emirates Post, s'est dit convaincu que cette entente ouvrira de nouvelles perspectives pour la poste de Somalie.

Pour sa part, le directeur général de l'UPU, Bishar A. Hussein, a déclaré que la reprise des services postaux en Somalie constituait «d'un moment historique» pour le peuple somalien et les membres de la diaspora. «Dans un pays ayant connu tant de conflits, cette reprise est une étape importante dans la reconstruction d'une nation, de son identité et de son patriotisme.»

L'UPU, qui a facilité les pourparlers entre les parties, fournira toute l'assistance technique possible afin d'aider la Somalie à faire évoluer ses services postaux et espère bientôt livrer à la poste somalienne des équipements pour traiter et distribuer le courrier, y compris des tables, des sacs postaux, des cases ou boîtes postales et des triporteurs.

Il faut entièrement reconstruire le réseau postal de la Somalie, pays de plus de 637 000 kilomètres carrés et de 9,9 millions d'habitants.

En 1991, la Somalie comptait une centaine de bureaux de poste et 2165 employés postaux. Aujourd'hui, il y a un bureau de poste général dans la capitale et quelque 25 employés.

Interview: Abdellatif Meskine, chef du programme pays arabes, formation et coordination stratégique au  Bureau international de l’ Union postale universelle (UPU) ; propos recueillis par Cristina Silveiro)

Classé sous Reportages.
Le dernier journal
Le dernier journal
01/09/2014
Loading the player ...