SIDA : la fin de l'épidémie est envisageable, selon l'ONU

Écouter /

A l'occasion de la Journée mondiale du SIDA observée chaque année le 1er décembre, le Directeur exécutif de l'ONUSIDA, Michel Sidibé, a lancé vendredi 29 novembre un message d'espoir.

Selon lui, le nombre de nouvelles infections et de morts liées au SIDA a baissé, le nombre de personnes sous traitement lui a augmenté, et bientôt l'on pourra annoncer la naissance d'une génération sans SIDA.

Aussi, pour la toute première fois, nous pouvons envisager la fin d'une épidémie qui a profondément dévasté le monde ; et nous pouvons dire que nous commençons à contrôler l'épidémie et que ce n'est plus elle qui nous contrôle.

Néanmoins le Directeur exécutif de l'ONUSIDA met en garde contre la stigmatisation, le déni et le recul de la vigilance qui existent toujours et font planer la menace de perdre encore une génération.

Pour Michel Sidibé, imaginer à quoi la fin du SIDA pourrait ressembler est une question complexe pour laquelle l'ONUSIDA et le journal The Lancet ont créé une commission chargée de lui trouver des réponses.

Il est certain que mettre fin à l'épidémie de SIDA signifiera énormément de choses pour beaucoup de monde. La fin du SIDA signifiera zéro nouvelle infection à VIH, zéro décès lié au SIDA et la possibilité pour tous de vivre avec dignité et sans peur de la discrimination. Ce sera aussi fêter des anniversaires plutôt qu'assister à des funérailles.

« Le monde est prêt pour mettre fin au SIDA et si nous restons fidèles à notre vision, nous nous souviendrons de ce jour comme de celui où les rêves de toute une vie ont commencé à devenir réalité », a conclu dans son message Michel Sidibé.

(Mise en perspective : Cristina Silveiro)

Classé sous L'info, Santé.
Le dernier journal
Le dernier journal
18/04/2014
Loading the player ...