Sécurité routière : réduire le fléau meurtrier des accidents de la route

Écouter /

Selon les dernières statistiques disponibles, chaque année 1,24 millions de personnes meurent victimes d'accidents de la route, soit plus de 3 000 personnes par jour. Afin de remédier à ce fléau, l'Assemblée générale des Nations Unies a instauré en 2005 une Journée mondiale du souvenir des victimes des accidents de la route qui vise à promouvoir de bonnes pratiques telles que le port du casque ou de la ceinture de sécurité.

Dans son message à l'occasion de la Journée mondiale, le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, exhorte tout un chacun à s'efforcer de rendre les routes plus sûres pour ceux qui les utilisent et de sauver, ensemble, des millions de vies.

Or, le Rapport sur la sécurité routière dans le monde 2013 publié il y a quelques semaines, montre que seuls 28 pays, représentant à peine 7% de la population mondiale, possèdent en matière de sécurité routière un arsenal juridique complet couvrant les principaux facteurs de risque. Pour l'OMS, la législation doit rapidement évoluer si l'on veut réduire le nombre de décès sur les routes, notamment en Afrique un pays qui ne dispose que de 2% du parc automobile mondial, mais où surviennent la moité des accidents.

(Extrait sonore : Martial Manfred Missimkim Coordonnateur du réseau Africain des associations de sécurité routière et Président Exécutif de l'association SECUROUTE au Cameroun ; propos recueillis par Jérôme Longué)

 

Classé sous L'info.
Le dernier journal
Le dernier journal
28/08/2014
Loading the player ...