RDC contre M23 : le Conseil de sécurité salue la fin des hostilités

Écouter /

Photo : ONU/Sarah Fretwell

Le Conseil de sécurité s'est félicité jeudi 14 novembre qu'après 19 mois d'une rébellion « qui a exacerbé la crise humanitaire qui sévit dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC)», le Mouvement du 23 mars (M23) ait annoncé mettre un terme à sa rébellion.

Dans une déclaration lue par son Président, Liu Jiey, de la Chine, le Conseil se félicite également que le Gouvernement de la RDC ait accepté cette annonce et se réjouit de la cessation des hostilités entre la RDC et le M23. 

Le Conseil de sécurité condamne les violences provoquées par cette rébellion, « qui a coûté la vie à de nombreux civils et à des Casques bleus de la Mission de l'ONU pour la stabilisation en RDC (MONUSCO) » et qui a entraîné le déplacement de centaines de milliers de civils. 

Le Conseil se déclare profondément préoccupé par la menace que continuent de faire peser sur la région les Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR) et souligne combien il importe de mettre fin une fois pour toutes à cette menace. 

Il demande instamment au Gouvernement de la RDC de rester fermement déterminé à créer une armée nationale professionnelle, responsable et viable, comprenant une force d'intervention rapide. 

(Mise en perspective : Jean-Pierre Amisi Ramazani)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
19/10/2017
Loading the player ...