RCA : nouvelle mise en garde face à la dégradation des droits de l'homme

Écouter /

Le Haut Commissariat aux droits de l’homme a déclaré qu'il y a déjà deux semaines il avait publié un rapport mettant en garde contre l’aggravation de la situation des droits de l’homme en République centrafricaine (RCA). Le Haut Commissariat avait déjà mentionné le fait que plusieurs facteurs devaient être pris en compte lors de l’évaluation de la situation en RCA – non seulement les facteurs religieux, mais aussi les facteurs liés à l’origine ethnique.

Le Haut Commissariat a mis en garde contre la poursuite des disparitions forcées, les exécutions forcées et vol de bétail. Certaines personnes avaient profité de la situation chaotique en RCA afin de bénéficier financièrement de lui. Cécile Pouilly a souligné que l’impunité règne en RCA aujourd’hui et que d’un centre de détention illégale existe à Bangui, où les utilisations massives de torture ont été signalées. Le Haut Commissariat avait déjà mis en garde la communauté internationale sur cette question, et a insisté qu’il y avait un besoin urgent de prendre des mesures afin de rétablir l’ordre et mettre fin à ces exactions.

(Extrait sonore : Cécile Pouilly, porte-parole du Bureau de la Haut Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme)

Classé sous L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
14/12/2017
Loading the player ...