PNUD / Amérique latine : l'insécurité à la hausse malgré les progrès économiques

Écouter /

Heraldo Muñoz

L'insécurité, la violence et la criminalité en Amérique latine ont augmenté malgré les progrès économiques et sociaux dans la région au cours des dix dernières années, indique le Rapport sur le développement humain pour l’Amérique latine publié mardi par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD).

Selon le rapport, cette tendance ralentit le développement, alors que les attentes accrues des consommateurs et le manque relatif de mobilité sociale alimentent les soi-disant « crimes d'aspirations», notamment le vol de matériel technologique et des produits de marque.

Le texte souligne que la région reste l'une des plus inégales et incertaines du monde, avec plus de 100.000 homicides par an.

Selon le Directeur du PNUD pour l’Amérique latine et les Caraïbes , les changements dans la structure familiale , les carences dans le système scolaire , le port d’armes, l’alcool et le trafic de drogue sont parmi les facteurs contribuant à cette insécurité croissante.

« Il n’y a ni formule magique, ni réponse unique, ni solution miracle pour résoudre le problème de l'insécurité », souligne Heraldo Muñoz, ajoutant, « et la fermeté systématique face à l'insécurité ne fait qu’exacerber la violence et parfois créer des spirales de violence ».

L’étude souligne que les jeunes, surtout les hommes, sont les principales victimes de la criminalité et de la violence.

Le rapport exhorte les gouvernements à adopter un accord national pour la sécurité des personnes en tant que politique de l’État , qui tienne compte des besoins particuliers des plus vulnérables, notamment des jeunes et des femmes.

(Mise en perspective : Cristina Silveiro)

 

Le dernier journal
Le dernier journal
24/12/2014
Loading the player ...