Lutte contre la malnutrition : le PAM salue les efforts de l’Inde

Écouter /

Ertharin Cousin, Directrice exécutive du PAM

La Directrice exécutive du PAM, le Programme alimentaire mondial, a conclu vendredi 22 novembre, une visite de deux jours en Inde en félicitant son gouvernement pour avoir fait du droit à l’alimentation une obligation dans un pays où vit un quart de la population sous-alimentée du monde.

Promulguée en septembre, la loi sur la sécurité alimentaire a été conçue pour fournir des aliments de base à des prix fortement subventionnés à plus de 800 millions de personnes à travers le pays. C'est en fait le plus grand filet de sécurité alimentaire au monde.

« Compte-tenu de l’engagement du gouvernement envers les plus vulnérables, nous sommes convaincus qu’ensemble, avec des solutions innovantes, nous serons en mesure d’offrir aux plus démunis une nutrition de meilleure qualité », a déclaré la chef du PAM, Ertharin Cousin.

L’agence s’efforce de renforcer la capacité du gouvernement à améliorer l’impact nutritionnel et l’efficacité des programmes de protection sociale fondés sur l’alimentation. Bien que l’Inde produit suffisamment de nourriture pour ses habitants, d’importantes poches de malnutrition subsistent, relève le PAM.

Ertharin Cousin a remercié le gouvernement de son soutien aux opérations du PAM dans le monde entier. Jeudi 21 novembre, le PAM a reçu de l’Inde une contribution d’un montant de 1,8 million de dollars pour venir en aide à 121.300 personnes particulièrement vulnérables au Yémen au cours des six prochains mois .L’agence utilisera ces fonds pour acheter près de 2.600 tonnes de blé qui seront distribuées en priorité aux personnes déplacées, aux enfants âgés de moins de cinq ans, aux femmes enceintes et aux mères allaitantes.

(Mise en perspective : Jean-Pierre Amisi Ramazani)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
08/12/2017
Loading the player ...