Liban : le PAM accompagne l'arrivée de nouveaux réfugiés syriens

Écouter /

Des réfugiés syriens font la queue pour s’inscrire à la périphérie de la ville libanaise de Arsal. Photo: HCR / M. Hofer

Le Programme alimentaire mondial (PAM) a indiqué vendredi à Genève, lors d'un point de presse que le 20 novembre, près de 500 familles étaient arrivées dans la région d'Aarsal au Liban en raison de la violence accrue à Nabek et Yabroud .

Jusqu’à présent, le PAM a aidé et assisté 10.000 personnes en leur donnant des colis alimentaires pour un mois. Comme ils sont arrivés, souvent de nuit, ils ont reçu leurs colis au plus tard le lendemain. Le PAM travaille en étroite collaboration avec le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) pour veiller à ce que les réfugiés aient immédiatement ce dont ils ont besoin. Les réfugiés ont reçu alors un bon de réduction électronique pour acheter la nourriture qu’ils souhaitaient, ce qui était pratique parce qu’ils ne pouvaient acheter des articles sans avoir à se déplacer à un point de distribution

Par ailleurs, depuis le 16 novembre, 2130 colis alimentaires ont été distribués. Ils contenaient 19 catégories d’aliments, y compris des légumes, du sucre et de la viande en conserve.

À la fin de l’année, 800 000 réfugiés syriens au Liban devraient utiliser le système de billet électronique, qui devrait graduellement remplacer les chèques papier. Les bons électroniques représentaient 95 millions de dollars injectés dans l’économie libanaise.

Depuis le début des opérations, le port de Beyrouth a été le principal point d’entrée pour les navires transportant l’aide alimentaire. Cette année, il y a eu 100 bateaux qui avaient amené plus de 85 000 tonnes de nourriture à la Syrie. La nourriture a été ensuite transportée par camions. Quelque 2 200 camions ont franchi la frontière entre le Liban et la Syrie en 2013, ce qui représente en moyenne de 200 camions par mois.

Depuis le début de l’année 2013, le PAM a augmenté à cinq reprises son aide alimentaire au Liban. Au total, l'opération du PAM au Liban entre novembre 2013 et le début de janvier tôt 2014 serait coûté 116 millions de USD , dont le déficit courant était de 52 millions de dollars.

(Extrait sonore : Elisabeth Byrs, porte-parole du Programme alimentaire mondial)

Classé sous L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
12/12/2017
Loading the player ...