Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon achève ce jeudi son voyage de quatre jours au Sahel.

Écouter /

Après le Mali, la Guinée, il était jeudi matin à Ouagadougou. Au Burkina Faso, troisième étape de sa tournée conjointe avec les responsables de la Commission de l’Union africaine (UA), de la Banque mondiale, de la Banque africaine de développement (BAD), et du Commissaire européen au développement, il a évoqué les défis à relever.

Le Secrétaire général a rencontré le président Blaise Compaoré et a discuté des efforts du Burkina Faso pour atteindre les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), et en particulier, les réalisations du pays en matière de lutte contre la pauvreté et l’accélération de la croissance. Ils ont également discuté du rôle du pays pour la paix et la sécurité dans la région, ainsi que les efforts régionaux pour résoudre les défis sécuritaires, humanitaires et de développement.

Auparavant, la délégation avait rencontré le Premier ministre burkinabè et les membres de son cabinet. Le Secrétaire général a souligné trois priorités actuelles de l’ONU : l’accélération des efforts pour atteindre les Objectifs du Millénaire pour le développement d’ici 2015, la définition des objectifs de développement durable pour l’après 2015 et la conclusion d'un accord juridiquement contraignant sur le changement climatique.

Le Secrétaire général s'est ensuite rendu à la mi-journée à N'Djamena, la capitale du Tchad, dernière étape de son voyage au Sahel où il devait rencontrer le président Idriss Deby. Il sera de retour à New York.

(Interview : André-Michel Essoungou, envoyé spécial de la Radio des Nations Unies au Sahel; propos recueillis par Jérôme Longué)

Le dernier journal
Le dernier journal
25/07/2014
Loading the player ...