Côte d'Ivoire : la CDVR lance des séances d'écoute à Worodougou

Écouter /

ces personnes déplacées ont peur qu’éclatent de nouvelles violences

En Côte d'Ivoire, la Commission dialogue, vérité et réconciliation (CDVR) de la région du Worodougou vient de lancer différentes séances d'écoute des populations pour la paix et la réconciliation.

Le représentant de la CDVR dans cette région, Bakayoko Ladji, explique le déroulement de ces séances d'écoute au  micro du correspondant d'ONUCI FM à Séguéla, Séraphin Konan Kouamé.

Le défi de la CDVR est de conduire les Ivoiriens vers la réconciliation dans le seul intérêt de la Nation entière et de créer les conditions d'une paix permanente en proposant des outils de veille et de prévention qui mettent notre pays à l'abri de nouvelles secousses.

La CDVR entend relever ce défi en répondant aux quatre enjeux majeurs. Il s'agit, selon cette Commission, de procéder à une recension précise des faits qui gangrènent la société ivoirienne depuis nombreuses années telles que les actes contestés du Gouvernement,  des partis politiques,  des associations ou groupes ethniques.

Il s'agit aussi d'œuvrer à faire éclater la vérité nécessaire à l’amélioration des pratiques en matière de respect des droits humains ; de s'atteler à promouvoir l’entente et la réconciliation nationale véritable ; et d'encourager, par son action, l'avènement d'une société démocratique, dans laquelle la violence et l'impunité sont exclues.

(Extrait sonore : Bakayoko Ladji, représentant de la CDVR dans la région de Worodougou en Côte d'Ivoire; propos recueillis par Séraphin Konan Kouamé d'ONUCI FM)

Le dernier journal
Le dernier journal
17/04/2014
Loading the player ...