Assemblée générale de l’ONU : débat sur la réforme du Conseil de sécurité

Écouter /

A New York, un débat a eu lieu ce jeudi 7 novembre à l'Assemblée générale des Nations Unies dans le cadre de l'examen du rapport du Conseil de sécurité sur la représentation équitable au Conseil et à l'augmentation du nombre de ses membres.

Ce rapport qui couvre la période du 1er août 2012 au 31 juillet 2013, présente toutes les questions examinées par le Conseil de sécurité en tant qu'organe responsable du maintien de la paix et de la sécurité internationales.

Parmi les intervenants à ce débat, le délégué de la Tunisie. Il a déclaré entre autres que « …La réforme du Conseil de Sécurité doit être complète, transparente et équilibrée. Il faut faire en sorte que l’ordre du jour du Conseil de Sécurité reflète les besoins et les intérêts des pays tant en développement que développés, d’une manière objective, rationnelle et non sélective. Il faut aborder toutes les questions de fond concernant, entre autres, la composition du Conseil, sa représentation régionale, ses méthodes de travail, son agenda et son processus décisionnel, dont le droit de veto »….

La Charte des Nations Unies confère au Conseil de sécurité la responsabilité principale du maintien de la paix et de la sécurité internationales. Cet organe de l'ONU est composé de 5 membres permanents ayant droit de veto et 10 membres non permanents élus par l'Assemblée générale pour une période de deux ans. Les séances du Conseil sont convoquées chaque fois que les circonstances l'exigent. Aux termes de la Charte, tous les États Membres sont tenus d'appliquer les décisions du Conseil de sécurité.

Le Conseil de sécurité est compétent au premier chef pour constater l'existence d'une menace contre la paix ou d'un acte d'agression. Il invite les parties à un différend à régler ce différend par des moyens pacifiques et recommande les méthodes d'ajustement et les termes de règlement qu'il juge appropriés. Dans certains cas, il peut imposer des sanctions, voire autoriser l'emploi de la force pour maintenir ou rétablir la paix et la sécurité internationales.

La nomination du Secrétaire général et l'admission de nouveaux membres des Nations Unies se font par décision de l'Assemblée générale prise sur la recommandation du Conseil de sécurité. Les membres de la Cour internationale de Justice sont élus conjointement par l'Assemblée générale et le Conseil de sécurité.

(Extrait sonore : Représentant de la Tunisie à l'Assemblée générale des Nations Unies)

Le dernier journal
Le dernier journal
16/04/2014
Loading the player ...