25 novembre : Journée contre la violence à l'égard des femmes

Écouter /

A l'occasion de Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes et des filles, les Nations Unies indiquent que la violence contre les femmes résulte d'une discrimination à leur égard, tant dans le droit que dans les faits, ainsi que dans la persistance d'inégalités entre hommes et femmes.

L'ONU précise que la violence contre les femmes a de lourdes conséquences et peut empêcher la réalisation de progrès dans certains domaines, comme l'élimination de la pauvreté, la lutte contre le HIV/sida, la paix et la sécurité.

Les chiffres sont alarmants. Jusqu'à 70% des femmes sont victimes de la violence au cours de leur vie. Sur les 500 000 à 2 millions de personnes victimes de traite tous les ans à des fins de prostitution, de travail forcé, d'esclavage ou de servitude, 80% sont des femmes ou des filles.

Aussi, rien qu’aux États-Unis, le coût de la violence perpétrée par un conjoint dépasse 5,8 milliards de dollars par an, avec 4,1 milliards de dollars pour frais médicaux et soins directs et à près de 1,8 milliard pour les pertes de productivité.

Pour mieux sensibiliser les gens à cette violence, le Secrétaire général de l'ONU a lancé la campagne « Orange », invitant tout un chacun à porter du orange pour appeler à l'élimination sans réserve, hésitation ni délai de la violence contre les femmes. Cette année la campagne aura lieu du 25 novembre au 10 décembre, Journée internationale des droits de l'homme.

(Mise en perspective : Cristina Silveiro)

 

Le dernier journal
Le dernier journal
20/08/2014
Loading the player ...