Voix de femme : le plaidoyer d'Angélique Kidjo contre le mariage précoce

Écouter /

L’invitée de Voix de femmes cette semaine est Angélique Kidjo, la chanteuse béninoise et Ambassadrice de bonne volonté de l’UNICEF. Celle-ci n’hésite pas à dire que « Si je suis ici aujourd’hui c’est parce que mon père m’a permis de devenir qui je suis », a déclaré l’Ambassadrice de bonne volonté de l’UNICEF, mercredi à l’issue d’une réunion contre le mariage précoce.

Pour Angélique Kidjo, le fait que son père, homme africain, ait pu dire non à sa famille et à la société pour que ses filles aient l’opportunité de recevoir une éducation pour pouvoir décider de leur vie et de leur futur, démontre qu’il s’agit tout simplement de prendre une décision et que le changement est possible.

Chaque année, on estime que 14 millions de filles sont mariées avant l'âge de 18 ans. Leur enfance leur est volée, leurs droits à la santé, l'éducation et la sécurité bafoués. De plus, ces filles sont beaucoup plus à risque de souffrir de complications dangereuses pendant la grossesse et l'accouchement, d'infection par le VIH/sida et d’être victimes de violences domestiques.

(Interview : Angélique Kidjo, Ambassadrice de bonne volonté pour l’UNICEF ; propos recueillis par Cristina Silveiro)

Le dernier journal
Le dernier journal
24/04/2014
Loading the player ...