Syrie : Valerie Amos lance un appel pour l'accès des humanitaires aux civils piégés à Moadamiyeh

Écouter /

Valerie Amos

La Secrétaire générale adjointe des Nations Unies aux Affaires humanitaires a lancé, samedi 19 octobre, un appel pour un cessez-le-feu immédiat à Moadamiyeh, localité située dans la région de Damas rurale, pour permettre aux agences humanitaires d'y avoir un accès sans entraves afin d'évacuer les civils restants et fournir de l'aide pour sauver des vies dans les régions où les combats et les bombardements se poursuivent.

Valerie Amos se dit extrêmement préoccupée par la situation à travers la Syrie où des femmes, des enfants et des hommes sont confrontés à la violence et la brutalité horribles de tous les côtés du conflit.

Elle a ajouté que des milliers de familles sont également bloquées dans d’autres endroits à travers la Syrie tels que Nubil , Zahra , Alep, Homs et Hassakeh. Les civils doivent être autorisés à se déplacer vers des zones plus sûres, sans crainte de subir des attaques, a-t-elle souligné.

Il est essentiel que toutes les parties au conflit respectent leurs obligations en vertu des droits humains internationaux et du droit humanitaire pour protéger les civils et permettre aux organisations humanitaires neutres et impartiales d'avoir un accès sûr à toutes les personnes dans le besoin, où qu’elles se trouvent en Syrie, a-t-elle conclu.

(Mise en perspective : Jean-Pierre Amisi Ramazani)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...