Syrie : malgré l'insécurité et les blocages, le PAM fournit chaque mois 32 000 tonnes de vivres

Écouter /

Le Programme alimentaire mondial (PAM ) est extrêmement préoccupé par le fait qu'en Syrie, il n'a pas ou peu accès pour fournir une aide alimentaire à certaines personnes depuis plusieurs mois maintenant,  surtout à Alep, à certaines parties de Homs, à Al Hassakeh et même juste en dehors de la capitale, Damas. L’accès humanitaire est indispensable pour éviter une situation dans laquelle la faim est devenue un facteur supplémentaire qui a poussé encore plus de gens à fuir le pays, fait valoir l'agence onusienne.

Le PAM précise que pendant le cycle de distribution en septembre, il n'a pas pu atteindre le gouvernorat d’Alep ou envoyer des rations alimentaires mensuelles allouées à un demi-million de personnes à Alep qui dépendaient de l’aide alimentaire pour nourrir leurs familles. De plus, six emplacements dans le gouvernorat de Hama avaient été inaccessibles au cours des six derniers mois et le PAM est préoccupé par la situation humanitaire des personnes qui restent dans ces zones.

Le dimanche 13 octobre, le PAM a pu atteindre Yabroud dans les régions rurales de Damas, pour la première fois depuis mars 2013, et distribuer assez de nourriture pour 7 500 personnes pendant un mois. Les zones de Yabroud et beaucoup d'autres site3s dans les régions rurales de Damas ont été hors de portée du PAM en raison de la poursuite des combats. Le PAM a distribué à Alep 8 100 rations alimentaires – assez pour plus de 32 000 personnes, après ne pas avoir été en mesure de distribuer de la nourriture en septembre dans le gouvernorat d’Alep en raison de l’insécurité croissante et des fermetures de routes. L'agence a travaillé avec toutes les parties pour augmenter la portée et l’échelle géographique de soutien au gouvernorat et organiser le transport des convois interinstitutions de l’aide humanitaire.

Le PAM a également réussi à atteindre la zone de Talbiseh à Homs après cinq mois d’accès interrompu durant la dernière semaine du cycle de distribution de mois de septembre. Quelque 1.750 personnes présentes dans les centres de soins pour les personnes âgées à Talbiseh ont reçu des rations alimentaires familiales fournies par les partenaires du PAM. Le Programme et ses partenaires ont réussi à négocier l’accès à un nombre limité de camions du PAM à Al Hassakeh – pour la première fois en quatre mois. Néanmoins, le PAM a été extrêmement préoccupé par la situation humanitaire qui se détériore à Al Hassakeh .

Le PAM a atteint 2,7 millions de personnes à l’intérieur de la Syrie sur les trois millions prévus au cours du cycle de distribution durant le mois de septembre. Les livraisons de rations alimentaires ont connu des retards en raison des risques de sécurité sur les routes, des restrictions à l’accès et au déplacement constant des lignes de contrôle à travers le pays. En dépit des conditions de sécurité extrêmement difficiles, le PAM a pu transporter une moyenne de 32.000 tonnes de nourriture par mois en Syrie, en utilisant plus de 1 200 camions qui passent d'innombrables points de contrôle armés pour atteindre des destinations à travers les quatorze gouvernorats.

(Extrait sonore : Elisabeth Byrs, porte-parole du Programme alimentaire mondial)

Le dernier journal
Le dernier journal
19/09/2014
Loading the player ...